Un espace d’échanges et de débats autour d’une conception ‘enactive’ de l’EPS

cropped-actions-signif-appr-eps.jpgPourquoi ce blog ?

Un idée simple en est à l’origine. L’ouvrage que nous avons publié en janvier 2013 sous le titre « Actions, significations et apprentissages en EPS : une approche centrée sur les cours d’expériences des élèves et des enseignants » (Editions EP.S. Collection Recherche et Formation) a entre autres pour ambition de favoriser des échanges, discussions ou débats avec des chercheurs, enseignants d’EPS, étudiants en formation aux métiers de l’enseignement ou conduisant des recherches en EPS, de susciter des partages d’expériences, analyses critiques, suggestions d’innovations pédagogiques, de pistes nouvelles de recherche, de lectures… Lire la suite

Matérialité et formes d’interaction entre élèves : une étude empirique lors de leçons d’EPS en course d’orientation

Un nouvel article de recherche dans la revue e-JRIEPS, par Clément Jourand, David Adé, Carole Sève et Régis Thouvarecq (CETAPS / UFR STAPS de Rouen)

Résumé : Cette étude en course d’orientation s’intéresse aux liens entre les propriétés physiques et fonctionnelles de la carte, son mode d’utilisation par les élèves et la dynamique des interactions entre élèves regroupés en dyades. Elle a été conduite selon le cadre théorique et méthodologique du cours d’action. Deux types de données ont été recueillis : (a) des données d’enregistrement audio-visuel des élèves et (b) des données de verbalisations post-action de ces élèves. Les données ont été traitées en deux étapes : (a) la reconstruction pour chaque élève de leur cours d’action et (b) la reconstruction de l’articulation collective de leurs cours d’action au sein de chaque dyade. Les résultats mettent en avant (a) trois modes d’utilisation de la carte par les élèves en relation avec ses propriétés physiques et fonctionnelles, (b) trois formes typiques d’interaction entre les élèves et (c) une dynamique de ces formes d’interaction entre les élèves indexée à certaines propriétés physiques et fonctionnelles de la carte. Sur cette base, la discussion vise à nourrir les réflexions sur le rôle et le potentiel des objets matériels dans l’activité collective.
Mots clés : objets matériels, propriétés physiques, interaction, éducation physique et sportive, action située.
Télécharger l’article dans la revue eJRIEPS.

Retrouvez l’ensemble des articles de recherche publiés sur le blog.

L’expérience des élèves en Éducation Physique – Un blog à l’interface de la recherche et de la formation

Par Nicolas Terré*

Le blog « L’expérience des élèves en Éducation Physique », conçu et alimenté par Nicolas Terrése construit pas à pas depuis la rentrée 2015. À l’intersection de la recherche et de la formation, Il propose un ensemble de ressources à destination des étudiants et des enseignants d’EPS. Les thématiques abordées ont en commun de placer l’expérience des élèves au centre des réflexions et des mises en œuvre. Lire la suite

Des jeux pour apprendre en EPS

Par Nicolas Terré*

« Concevoir des jeux pour apprendre en EPS, avec des dispositifs attrayants et efficaces… et parfois les diffuser sous forme de jeux de cartes ou d’applications numériques ». Nicolas Terré nous offre, dans ce nouvel article publié dans la revue EP.S., un ensemble de principes de conception de « jeux d’apprentissage » en EPS, visant à « favoriser une expérience ludique »… « pilotée par les contenus d’enseignement », ainsi qu’une série d’exemples de jeux (conçus par des étudiants en Master MEEF-EPS dont il assure la formation), qui illustrent parfaitement une démarche d’enseignement enactive, ou centrée sur l’expérience d’apprentissage des élèves.

Télécharger l’article [2015_Terré_Jeux_EPS_368] / Retrouvez l’ensemble des articles professionnels du blog.

* Nicolas Terré est Professeur agrégé d’EPS à Saint Nazaire (44), et enseignant-chercheur à l’IFEPSA (Angers), docteur en STAPS (Membre associé du Laboratoire Motricité, Interactions, Performance – Nantes / Le Mans); Contact : nicolas.terre@orange.fr

La recherche dans la formation des enseignants / Le mémoire de recherche en Master MEEF

Préambule : ce texte est la version intégrale de réponses à des questions qui m’ont été posées à l’occasion de la rédaction d’un fascicule édité par l’ESPE de l’Académie de Nantes « La recherche dans votre ESPE – Des repères pour réussir son mémoire », disponible sur le site de l’ESPE en suivant le lien : « Les outils pratiques pour rédiger son mémoire ». Les étudiants de Master MEEF y trouveront de multiples éléments de cadrage de leur travail de mémoire, proposés par l’ESPE.
Cette publication accompagnait également la nouvelle Note relative à la mise en œuvre du mémoire dans le cadre de la formation aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, publiée par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche le 28 octobre 2015. [2015_10_28_Note_mémoires_formation_métiers_de_l’enseignement].
Les lignes qui suivent visent à contribuer à la réflexion sur la place de la recherche dans la formation des enseignants, sujet particulièrement important à mes yeux si l’on cherche – comme c’est le cas des auteurs de ce blog – à nouer les relations les plus étroites et fécondes possibles entre la recherche, l’innovation pédagogique, et la formation des enseignants. Jacques Saury*.
Télécharger l’article en version .pdf.: La recherche dans la formation des enseignants_Jacques_Saury

En quoi d’après vous, le monde enseignant et plus généralement l’école ont-ils besoin de la recherche en éducation ?

Du point de vue d’une stricte nécessité, ni le monde enseignant ni l’école n’ont besoin de la recherche en éducation. Des enseignants, des pédagogues et des formateurs d’enseignants ont existé bien avant que les recherches en éducation n’existent, et cela ne les a pas empêchés d’inventer, d’expérimenter et de perfectionner des méthodes, procédures et techniques de transmission culturelle. L’enseignement a donc, depuis toujours, une certaine autonomie vis-à-vis des recherches, et fort heureusement les enseignants n’ont pas attendu les chercheurs pour savoir ce qu’ils devaient faire ! Lire la suite

De nouvelles ressources « recherche » sur le blog Actions, significations et apprentissages en EPS

Nous actualisons régulièrement ce blog en mettant à disposition de ses lecteurs un nombre de plus en plus important de ressources, en termes de rapports de recherches (mémoires, thèses, articles) ou de propositions pédagogiques (articles professionnels, innovations), qui présentent une certaine proximité avec la conception de l’enseignement et de l’apprentissage en EPS que nous cherchons à promouvoir dans ce blog. Nous espérons que celles-ci sont susceptibles, parmi d’autres ressources, d’étayer les réflexions des enseignants d’EPS et des étudiants qui se forment aux métiers de l’enseignement en EPS, d’initier des pratiques innovantes, et d’enrichir la base documentaire utile aux recherches conduites par les étudiants dans le cadre des masters MEEF notamment.

Nous signalons cette semaine quelques ajouts récents dans la rubrique Ressources : deux nouveaux mémoires de Master 2, et quatre nouveaux articles scientifiques. Lire la suite

Apprendre à gérer sa course en EPS en se passant des « sacrosaints » tests de VMA

Par Philippe Estrabaud*

Préambule. La démarche présentée par l’auteur vise, dans le cadre de cycles de course de durée en EPS, à focaliser les élèves sur leurs propres expériences corporelles, et à leur permettre d’identifier progressivement leurs propres « régimes typiques de course » (donc à construire des « expériences-types de course »). Celles-ci leur permettent notamment de se passer de repères théoriques « externes », tels ceux issus d’une démarche partant d’une mesure initiale de la VMA. Cette démarche originale, centrée sur l’autonomie des élèves et leur vécu, enseigne à ces derniers comment mieux percevoir leurs capacités adaptatives spontanées et leurs possibilités physiques, afin de s’approprier leur(s) expérience(s) de course dans diverses situations. A ce titre, elle alimente de façon très intéressante les contributions professionnelles de ce blog.
Le lecteur intéressé par la mise en œuvre concrète de cette démarche pourront trouver un ensemble d’outils utilisés avec des Seconde, ainsi que de multiples autres ressources sur la page dédiée sur le blog de l’auteur « EPS en collège et lycée ».
Télécharger l’article en version .pdf.: 2015-Estrabaud_Course_durée_sans_VMA
Les tests de VMA et leurs problèmes…

Quel enseignant d’EPS n’a pas abordé un cycle de course, en milieu scolaire en partant d’un test de VMA ? Rassurant, mais pas « sans souci ». On a tous été confrontés à ces multiples problèmes inhérents au choix du test, à la forte hétérogénéité des capacités physiques des élèves (certains sont exténués au bout de 400m…), au comportement « calculateur » ou « stratégique » de certains (on s’arrête avant l’épuisement afin d’accroître sa marge de progrès possible…), au moment de la journée où se déroule le test (après le repas, en fin de journée…), aux conditions climatiques (sous la pluie, beaucoup de vent…), à la fiabilité d’une évaluation unique (faut consacrer une ou deux séances pour mieux réaliser le test ?), etc. Il faut ajouter à cela la difficulté de nombreux élèves, notamment au Collège, à comprendre l’utilité de cette démarche. En effet, celle-ci les conduit finalement à être obligés de courir selon des normes de performance qui n’ont pas toujours de sens pour eux, et non pas en fonction de leurs sensations d’effort, de confort respiratoire, de bien-être… En d’autres termes, ils courent non pas comme ils « le sentent », mais selon un rythme permettant de ne pas contrarier le professeur d’éducation physique et de se conformer à ses attentes, dont ils n’accèdent généralement pas à la rationalité scientifique ». Lire la suite

Deux initiatives académiques remarquables

Nous relayons ici la mise en ligne de ressources issues d’initiatives d’innovation et de formation particulièrement intéressantes conduites dans les académies de Nantes et de Rennes :

  • Conférence-débat « L’élève apprenant » (Académie de Nantes) : SUIVRE CE LIEN
  • Enseigner et apprendre dans la complexité (GAIPAR de Rennes) : SUIVRE CE LIEN

Celles-ci sont particulièrement intéressantes en cela qu’elles contribuent, chacune à leur manière, à une articulation entre innovation pédagogique, recherche et formation en EPS. Elles s’inscrivent dans une approche constructiviste et complexe de l’apprentissage des élèves, et revendiquent une conception incarnée et située des compétences devant être construites par les élèves en EPS, particulièrement « en phase » avec la conception enactive de l’enseignement de l’EPS défendue dans ce blog. Lire la suite